24 / 02 / 2007
Soul Grinding Festival #7
Strasboug (France)

Inhumate
Emeth
Goryptic
Epitome
Infest
Gorezone
Carnal Decay
Intestinal Infection
Molosse

 





AFFLUENCE

environ 400



COMPTE RENDU :

Septième et dernière édition du Soul Grinding Festival, je ne pouvais pas rater ce grand rassemblement de l’underground. Quitte à traverser la France, je tenais absolument à faire partie de cette grande fête. Pour ma part ce fut mon premier fest tout court.

En ce 24 février, le temps est gris mais vu le monde qui se presse aux portes de la laiterie, l’ambiance promet d’être brûlante.

15H45 : ouverture des portes, je pénètre dans l’enceinte de la laiterie, je matte les stands (je n’ai jamais vu autant de skeuds et de tee shirt au mètre carré, c’est la caverne d’Ali Baba !!). Je tape un peu la discute avec les gars d’Infest ainsi que Dam de Goryptic. Leur accessibilité et décontraction font plaisir à voir. Petit détour au stand GYS et discussion avec Christophe d’Inhumate qui promet la guerre ce soir !! Ca tombe bien je suis venu de Toulouse pour ça !!

J’entends les premières notes de musique et me dirige vers la salle où les Strasbourgeois de Molosse ont investi la scène. Ce groupe de deathcore reçoit un excellent accueil. Certes leur set n’est pas parfait mais ils sont contents d’être là et ça se voit. Marie, leur vocaliste, a une sacré voix et assure certainement plus que bon nombre de gars. Chapeau ! . Le son est bon et les compos sympas, ça passe vraiment bien. Après leur set, direction dehors pour fumer, nouvelle loi sur l’interdiction de fumer oblige…Petite discussion avec Seb (chanteur de ill neglect) et du coup je rate la prestation d’Intestinal Infection. Apparemment je n’ai pas raté grand chose car les différents avis que j’ai pu entendre ne sont pas élogieux : set correct de grind mais qui cassait pas des briques. Ouf donc pas de regret !

Petite pause, direction le bar et ça repart avec les Suisses de Carnal Decay. Bon set des helvétiques qui délivrent un show bien brutal. Le son est très bon, le groupe tient bien la scène et cerise sur le gâteau, leur guitariste est très agréable à regarder. Non seulement la demoiselle est charmante mais elle s’avère être aussi une excellente musicienne. A revoir.

Le fest monte en puissance et dire que le meilleur reste à venir. Je suis vraiment frappé de la vitesse à laquelle s’enchaînent les groupes !! L’organisation est vraiment top, tout est impeccablement réglé, bravo !!

4ème groupe (déjà !!) à entrer en scène : Infest. Pour beaucoup ce fut la claque de la journée. Les basques, qui, à cette occasion présentaient leur album « Feel the rage » nous ont offert un show fabuleux !! Mélange de death, de grind et de hc, leur musique fait mouche. Des morceaux taillés pour la scène et une putain de présence scénique ( un guitariste survitaminé, un batteur impressionnant et un chanteur déchaîné) font que ce groupe, a selon moi un bel avenir. Grand coup de chapeau à Bud, le chanteur, qui, 1 semaine avant le début de leur tournée a été victime d’un accident de voiture et malgré tout il a assuré comme un chef !! RESPECT. Les festivités continuent avec l’apparition des ptits gars du chnord : Goryptic. Deuxième grosse claque du fest ! Leur brutal death cartonne terriblement sur scène, un putain de show tout en puissance ! Vu les quelques morceaux que je connaissais d’eux, je craignais que leurs titres parfois un peu trop techniques, à mon goût, perdent en puissance et bien pas du tout, c’est tout le contraire !! Dans le public, c’est la guerre, ça pogote, ça grimpe sur scène, ça slamme dans tous les sens. Dam, le vocaliste, en remet à chaque fois une couche entre chaque morceau en invitant le public à foutre le feu, il est intenable !! Discret, derrière ses fûts Guyom fait également une remarquable performance (les vidéos visibles sur leur page myspace en attestent). Ils clôturent leur set en invitant sur scène Grinder d’Inhumate, ainsi que Boub et Chris de Trepan dead pour interpréter Satyriasis d’Inhumate : la scène est envahie, c’est un joyeux bordel !! Excellente performance !! Petit point noir concernant Goryptic : la sortie de leur album From blast to collapse, qui aurait dû être disponible pendant le fest, à été retardée. Cependant nul doute qu’après leur performance et le souvenir qu’ils ont dû laisser, ils se rattraperont sur les ventes, en tous cas c’est tout le mal que je leur souhaite.

Après tant d’intensité, un peu d’air et de calme n’allait pas me faire du mal : direction dehors pour m’intoxiquer les poumons, l’occasion aussi de bavarder avec quelques gars du forum d’ecclipse.

Et c’est reparti avec le sixième groupe : Gorezone. Que dire les concernant sinon que ça n’a pas dû être une tâche facile pour eux que de succéder à Goryptic sur scène. Le groupe allemand, emmené par un chanteur charismatique à la voix bien puissante et gutturale nous assene son brutal death pendant un peu plus d’une demi-heure. Un set convaincant d’un death carton mais un peu trop linéaire. Cependant ce fût un bon show , rien à redire.

Maintenant place à un groupe que j’attendais avec impatience suite au véritable engouement qu’il a suscité chez Laurent de Bestial expérience : Epitome.

40 minutes de grind made in Pologne. Un set excellent, ça envoie un max malgré un début un peu hésitant et des silences un peu long entre les premiers titres. Mais une fois la machine lancée, ça déménage et ça fait du bien par où ça passe. Les 2 brailleurs possèdent du charisme et un certain sens de l’humour , le public se régale et en redemande. Un show comme je les aime . A revoir !! Vraiment ces gars des pays de l’est ils sont vraiment à part, à croire que la simple étiquette « pays de l’est » est un gage de qualité !!

Alors que la fatigue commence à se faire sentir, Emeth débarque sur scène. Show bien carré, pro et hyper brutal mais j’ai un peu de mal à accrocher sans doute ai-je l’esprit encore marqué par Epitome et Goryptic. Cela dit je demande à les revoir une autre fois car ils possèdent d’indéniables qualités mais je garde mes dernières forces pour le clou de la soirée : Inhumate. Enfin !! Depuis le temps que j’écoute leurs albums, depuis le temps que j’entends parler de leurs performances scéniques, je vais enfin pouvoir les voir. Le contexte est assez particulier car il s’agit de leur première date avec leur nouveau guitariste Damien depuis le départ de David. De plus, c’est la dernière édition du fest donc émotionnellement cela doit faire battre leur palpitant plus vite qu’à l’accoutumé. Dire que le public leur est acquis est un euphémisme car les alsaciens évoluent à domicile et leur réputation n’est plus à faire. De la première à la dernière note ce ne sera que pure folie, rage et sueur. L’ensemble de leur discographie est passé en revue. Jamais je n’ai vécu quelques chose d’aussi intense !! Une brutalité indescriptible, la Laiterie bouillonne en cette fin de soirée. Un petit coucou de la part de Grinder à ceux venant de loin et ayant fait le déplacement : ça fait plaisir. Comme le dit Christophe, le grind c’est la vie !! Et que c’est bon d’être en vie !! Le petit nouveau s’en sort comme un chef, succéder à David et faire son premier concert à l’occasion d’un Soul grinding ne doit pas être chose aisée et pourtant il y parvient très bien. Les mots me manquent pour décrire cette heure de bonheur. Un concert d’Inhumate ne se raconte pas, ça se vit. Merci, vraiment merci de nous avoir proposé un tel set malgré la fatigue que vous avez dû ressentir. Coup de chapeau à l’organisation et aux groupes pour leur gentillesse.

La soirée s’achèvent et tout le monde est sur les rotules. Quelques personnes, la plupart du forum d’ecclipse, rejoindront Inhumate au snooker, un bar de Strasbourg, pour discuter un peu, souhaiter la bienvenue à Damien et surtout leur dire merci pour les 7 éditions du Soul Grinding Festival en leur offrant un tee shirt avec le nom de tous les groupes ayant joué lors de toutes les éditions. J’attendais cette journée depuis tellement longtemps et c’est déjà passé, restent les souvenirs qui eux ne sont pas prêts de disparaître.

HOPKINS

 

GALERIE :


[ Website ]


[ Website ]


[ Website ]


[ Website ]


[ Website ]


[ Website ]


[ Website ]


[ Website ]


[ Website ]